On écrit un article au DELF B2

D’ac, ça semble facile. On a besoin d’un longueur de 250 mots. Il y a aussi quelques phrases pourraient faire “filler” : Par exemple, d’abord, ensuite, en revanche, pour conclure, et cetera (on ne met pas un virgule en français avant “et”, car c’est un parti de la liste). Puis on mettrait ses pensées d’augmenter le nombre de mots à 250 (c’est le minimum des mots requis pour l’essai écrit). Ils ne vous demanderont pas d’écrire un article comme un pro, bien sûr.

L’avis est: “Mais la mise en page compte toujours à l’examen du DELF B2, alors mieux vaut respecter certaines règles. Pour plus de clarté, voyons la présentation générale d’un article sur un schéma. ” Les schémas sont trouvés partout l’internet. À ce moment, je suis presque au minimum des mots requis! Et je n’essaie pas donc ça sera facile.

%d bloggers like this: